vendredi 16 avril 2021

En attendant la visite de l'ours

Pour tenter d'apercevoir les ours, en m’appuyant sur les observations de la semaine dernière, je suis allé me cacher du côté des rosiers sauvages. Parti à 4h du matin, arrivé sur zone à 5h45, je me glisse entre un rocher et des broussailles, avec un filet de camouflage, pour me fondre dans le paysage. C'est le lever du jour, la lumière est superbe, l'endroit est magique, la diversité des oiseaux nous enchante avec une bande son très variée. Les oiseaux sont les premiers, attirés par cette petit installation qui fait incursion dans leur environnement, rapidement, ils me rendent visite. Pouillots, traqués, pinsons, bergeronnettes et beaucoup d'autres passereaux font leur apparition. Un couple de tadornes survole la prairie, au deuxième passage, ils commencent à descendre et poussent quelques cris. C'est bon, la validation de la cachette est faite même en contrôle aérien. Au bout d'un moment ne voyant rien arriver, je m'allonge et somnole un chouilla.

Tout est calme depuis le lever du jour, seuls quelques passereaux viennent boire                             @Thierry Magniez


Me voilà peut être parti ailleurs , je ne me rappelle pas bien mais c'est un bruit de galop et les tremblements du sol qui me ramènent au réel. Au début, je ne comprends pas ce qui se passe, je reste allongé sur le dos avec une belle vue sur les nuages. Sachant que si je me redresse, je vais probablement effrayer le troupeau de bisons qui semble se rapprocher. Juste le temps d'envisager le piétinement et l'instant suivant, je suis survolé par une biche. C'est la première fois que j'aperçois une biche de ce point de vue, c'était comme un gros oiseau qui m'a survolé. Les suivantes passeront légèrement sur le côté. C'est assez efficace comme réveil. Assis dans la rosée, je les regarde s'éloigner et rejoindre la lisière de la forêt au niveau du point par où je suis arrivé il y a quelques heures. Elles ont la langue sortie et qui pend du côté droit, les oreilles en arrières, sur les photographies, on voit aussi un nuage de poils, l'effort semble aider à perdre le manteau d'hiver.
Bon ! Que se passe-t'il au juste ?
Je me dis que pour qu'elles courent ainsi tout droite devant elles, elles fuient sûrement quelque chose.

Les biches sont passées au dessus de moi et elles poursuivent leur fuite, oreilles en arrière                @Thierry Magniez

Toujours caché sous mon filet, je cherche ce qui a déclenché cette fuite. Ne voyant rien arriver, j'utilise les jumelles pour scruter les environs. Ce n'est que 10 minutes plus tard que des mouvements à l'autre bout de cette petite plaine attirent mon attention. J'ai cru voir bouger entre les buissons. Les jumelles m'aident à apercevoir d’abord 2 loups puis 3 autres qui quittent la plaine pour rejoindre la lisière forestière. Ils sont loin, peut être 600 m, régulièrement, ils s'arrêtent pour lancer un regard vers les biches, vers moi, je ne sais pas. Rapidement, ils disparaissent sous le couvert forestier alors, je scrute, avec les jumelles, je cherche derrière les branches, entre les rochers mais plus aucun mouvement. Persuadé de les avoir perdus, j’abandonne cette minutieuse recherche et pose les jumelles dans l'herbe à mes genoux. C'est là que je remarque sa présence. Depuis combien de temps est il là, à m'observer de ses yeux jaunes ? Je ne l'ai pas vu arriver. Pas un bruit, il est à découvert juste à ma gauche à quelques mètres, il est apparu comme un fantôme. Immobile, son regard perce ma cachette. Alors que les autres sont sûrement à proximité, dissimulé dans la végétation, lui a décidé de se montrer, de faire face. Il restera de longues et hypnotiques minutes avant de partir très lentement en se retournant régulièrement pour regarder vers moi.
 
Loup gris venu m'observer                                                                                           @Thierry Magniez

Loup gris venu m'observer                                                                                           @Thierry Magniez

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le guetteur

  Sanglier guetteur venu observer pour voir si il y a danger                                           @Thierry Magniez Cette semaine, en r...